Glen Affric de Karine Giebel ( éditions PLON) 759 pages

Publié le

Très attendu , ce roman est de poids impressionnant à tout point de vue !

Glen Affric est un petit coin en Écosse qui est un coin de paradis dans l'imaginaire de cette famille .

Léonard est un jeune homme de seize ans , impressionnant de force et de taille mais au cerveau limité ,le roman débute par la description du harcèlement quotidien dont il fait l'objet dans son petit village .Il a été trouvé par sa "mère"  Mona dans un fossé à l'âge de cinq ans en très mauvais état de santé ( on apprend ensuite les sévices qu'il a subi lui et sa mère biologique de la part d' un homme qui se révélera serial killer!)

Sa colère éclate et il met à terre trois de ses harceleurs ce qui lui donne accès à la prison pour mineur pour un mois : dans ce laps de temps , il va apprendre la violence , le suicide d'un copain , le meurtre de son co détenu et il va se mutiler ! On se dit , c'est bon là! dans le glauque  mais non .Le fils de Mona sort de prison après seize ans pour meurtre et viol alors qu'il clame son innocence , le village va leur faire un enfer , Mona décède d'un AVC .

J' arrête là la description des évènements car jusqu'à la dernière page , ces deux jeunes hommes traumatisés par la vie et par l'injustice des hommes vont subir le pire .

Je trouve que trop c'est trop ! J'espère que ce n'est pas possible dans la vraie vie tant d'horreurs et de tristesse !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article