Revenir à Vienne de Ernst Lothar ( éditions liana levi piccolo)

Publié le

1946 , Félix ,fils de banquier autrichien exilé aux États Unis en 1938 obtient la nationalité américaine .Mais la joie n'y est pas .

Sa famille lui demande de se rendre à Vienne pour réclamer leurs biens , sa grand mère Viktoria qui lui est très proche l'accompagne.

Ils découvrent l'Europe anéantie , dévastée et leur ville si chère à leur cœur ne ressemble plus à rien :les rues sont pleines de personnes affamées,gelées sans toit ,et avec beaucoup de ressentiments pour ces libérateurs qui vivent bien à côté d'eux !

Mais au delà de çà , ce roman très autobiographique met à nu les sentiments mélangées des Autrichiens ,envahis par Hitler  avec une certaine complaisance même si ils en ont payés de suite le prix fort et un nationalisme fort qui les empêche d'accepter la libération sans haine pour l'étranger .S'ajoute à cela les autrichiens devenus nazis très vite et qui en ont profité durant toute la guerre :comment gérer le retour à la normale avec le retour des camps .

Instructif , il y a peu de livre sur le dilemme de l'après guerre pour les exilés de la première heure et cela pose aujourd'hui de façon précise la question de la bi nationalité :on demande aux individus de choisir une patrie mais est ce possible? pas pour Félix en tout cas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article