Un loup quelque part de À Cordonnier (Flammarion)

Publié le

Une professeur de français est en congé maternité pour la naissance de son deuxième enfant ,Alban .La famille va au mieux ,lors d’une visite chez le pédiatre ,la mère découvre une tache brune sur le corps d’Alban .Le médecin lui annonce que son fils est métis ,le mari est il le père?

Elle apprend par les réseaux sociaux tout le processus de changement de teintes de la peau de son fils et scrute chaque jour afin de découvrir la couleur définitive .

A cette occasion elle apprend qu’ elle est en fait une enfant adoptée.On peut dire que malgré le soutien remarquable de son mari prêt à assumer cet enfant si différent de sa sœur et le regard des autres ,la mère pete les plombs .Elle se met à détester cet enfant en qui elle ne se reconnaît pas ,le cache ,le maquille , on est au bord de la maltraitance .Elle fuit avec ses deux enfants dans la nuit pour rejoindre son père adoptif donc, adoré.Petit à petit , elle va accepter ,le mensonge de ses parents , l’abandon des parents biologiques ,la couleur de son fils avec un gros travail sur elle .

Surprenant quant au sujet mais très bien écrit avec de nombreuses références littéraires ,métier oblige et un humour avec jeux de mots jamais loin afin de rendre acceptable la situation si difficile 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article