L’encre vive de Fiona McGregor (Actes Sud)

Publié le

 

Marie ,australienne ,quinquagénaire, vit seule dans sa grande maison ,le mari l’a quitté,les enfants sont partis ,ne reste que le jardin exceptionnel à s’occuper .

Elle n’a comme seule compagnie Que quelques verres d’alcool.Les problèmes financiers s’accumulent et un peu éméchée,elle pousse la porte d’un salon de tatouage .Elle y prendra un réel plaisir physique et psychologique et son corps deviendra une œuvre malgré les regards désapprobateurs des proches .Elle découvre un nouveau milieu qui lui plait mais la vente de sa maison aux enchères est une épreuve supplémentaire,ses douleurs à l’estomac s’accentuent et on découvre qu’il lui reste que quelques mois à vivre avec de grosse douleurs .Les liens familiaux changent ,les regards également et chacun va remettre en question sa vie .

Triste roman qui m’a donné envie de jardiner ,de ne plus juger les tatoués et surtout de ne pas toucher à l’alcool !!!

mais trop fouillis,trop de détails et de diversions à mon goût 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article