Les derniers jours de nos pères de Joël Dicker. (Liseuse Kindle)

Publié le

J’ai voulu lire le premier roman de Joël Dicker ,grand auteur à succès depuis quelques années .J’avais adoré « la vérité sur l’affaire Harry Quebert « puis « le clan des Baltimore »

Le. Dernier. « La disparition de Stéphanie Mailer » a été un événement dès sa publication avec ses fans et bien sûr ses détracteurs .

On retrouve la particularité de cet auteur  avec sa documentation extrêmement fournie ,peut être trop car ce roman oscille entre une belle histoire et une description presque au jour le jour de la vie de ces jeunes gens formés pour l’espionnage en Angleterre pendant la seconde guerre mondiale .

On suit entre autres Pal,jeune français qui a quitté son père pour défendre son pays  ,hors il aime son pére de façon extrême comme le montrera la fin de l’histoire 

Une grand partie du roman relate la réunion de ces plus ou moins jeunes gens qui apprennent en quelques mois toutes les techniques d’attaque ,de résistance et de survie ,c’est dur mais comme quand on faisait l’armée ,cela crée des liens très solides 

puis la deuxième partie raconte un peu quelques missions des uns des autres. Mais toujours avec le bonheur de se retrouver ...

Comme c’est Dicker , il y a bien sûr des « pirouettes «  des hasards qui font bien les choses ou pas 

Donc pour ma part , en demi teinte  car trop de fond et pas assez d’histoires a mon goût bien sûr 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article