Les battements de cœur de Barbara Wood (Presses de la Cité

Publié le

1968 ,elles ne sont que cinq à entrer en faculté de médecine ,l’instinct de survie les rapproche et elles prennent un appartement  ensemble et se jettent à corps perdu dans les études

on découvre au travers ces trois personnages la mysoginie toujours très forte  et surtout comment des passions pour un destin médical peut se transformer avec les années et peut être jusqu’ à oublier l’idee de départ !! 

Cela est tellement vrai ,vers la quarantaine pour les plus précoces ou vers la cinquantaine ,c’est toujours le moment de regarder dans le rétroviseur et de faire le point sur ses buts atteints ou pas 

roman agréable  ,léger  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article