La meilleure façon de marcher est celle du flamand rose de Diane Ducret (Flammarion)

Publié le

Quel plaisir de retrouver ce jeune auteure aprés les Indêsirables de 2017

mais là ,elle s’attaque à une autobiographie ou quasi .

L’écriture est lègère , vive et très drôle même quand ça devrait être triste car Anaid a eu une une enfance et une jeunesse très chaotique ,abandonnée par sa mére et par son pére ,élevée par ses grands parents paternels d’une Façon très stricte et sévère pour qu’elle ne devienne pas comme sa mère ,,on ne peut pas dire que cette jeune femme entre dans la vie avec de bonnes bases ,malgré une belle intelligence ,malgré une réussite littéraire , l’absence est trop forte 

mais ce livre est tout sauf triste  une vrai bouffée d’air frais et printanier 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article