La voleuse de Robes de Natalie Meg Evans (NIL)

Publié le

Je viens de terminer ce roman qui pour moi s' apparente à une ode au mensonge!

pour qui me connait , c' est l' horreur ,je suis incapable de mentir, et def ait , j' en attends de même des autres .

Bref, l' auteur afin de construire une énigme qui est sensé nous tenir en haleine ,utilise cette grosse ficelle qui est de faire mentir tous les personnages , jusqu' au gros déballage à la fin

l' histoire se déroule fin des années trente à Paris dans le monde de la mode et aussi près d' un journaliste très attaché à ce qui se passe en Europe (Espagne et Allemagne)

saupoudrée d' amourettes et de soirées arrosées, on s' ennuie et on apprend rien , j' ai attendu avec impatience la fiavec un grand soulagement .Les personnages sont pour quelques uns juifs ,ils sont soumis en France et en Angleterre à de l' antisémitisme mais personne ne s' inquiète de l' avancée d'Hitler et  de ce qui se passe en Allemagne.L' histoire s' arrête juste avant la guerre .

Je n' aurais pas du être attiré par une jolie  couverture et un pitch sympa qui n' a pas tenu ses promesses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article