Croire au merveilleux de Christophe Ono dit Biot (Gallimard)

Publié le

J'y ai cru au merveilleux,je peux vous l' assurer enfin pendant les trois-quart du livre et j' ai décroché dans la dernière partie.Dommage ,j' ai vraiment été sous le charme de cette écriture si belle , si poétique et si cultivée

César est désespéré après le décès de sa femme , même son fils de six ans ne peut lui donner envie de vivre

Il a vécu une histoire d'amour merveilleuse avec Paz , il retrace leurs moments de bonheur , leur complicité.Leur amour est si fort que sans elle ,il ne peut vivre

Au moment où il se met en situation de suicide , une jeune femme frappe à sa porte !Elle est belle, intelligente ,riche et très ,très cultivée.On sent bien que le merveilleux ou l' extraordinaire au sens premier du terme a commencé mais c' est si beau , si sensible que l'on veut y croire

mais à vouloir trop en faire , j'ai cessé d'y croire mais je conseille ce livre tout de même

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article